lundi 27 août 2012

Belle famille

ça y est, je l'ai lu! Et je ne comprends plus mes réticences. Est-ce parce qu'il est convenu de regarder avec méfiance un "jeune auteur" ? parce que j'en avais trop entendu sur Arthur Dreyfus? Je n'ai jamais boudé mon plaisir, pourtant, à lire Tecknikart ou Positif... cela m'apprendra à me fier à ce qu'on peut dire, ici ou là.
Belle famille est grinçant, plaisant, distrayant, plus encore... Les portraits sont corrosifs, comme on aime
L'affaire Maddie, qui sert de fond à ce roman, s'oublie assez vite, le lecteur étant capté par ce mélange des genres pratiqué avec une certaine audace...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire